Article

Rencontre Ministre des Sports - Fédérations sportives : repartir sur de nouvelles bases

Un peu plus de trois semaines après sa nomination à la tête du ministère des Sports, Mathias Otounga Ossibadjouo a pris son bâton de pèlerin pour s’imprégner du fonctionnement du ministère des Sports, du Tourisme et des Loisirs. Ce mardi, il a reçu, à Libreville, les fédérations et associations sportives et autres associations qui œuvrent dans le tourisme et le loisir.
Mais venant essentiellement sur le sport, le nouveau patron s’est rendu compte du climat délétère laissé par son prédécesseur. Notamment des suspensions, des mises sous tutelle et des conflits dans plusieurs fédérations sportives.
Et parce qu’il veut aller sur des nouvelles bases, le ministre Otounga Ossibadjouo a décidé d’accorder l’amnistie à tous, mais plus précisément aux fédérations souffrantes. « C’est eux les artisans de la politique sportive du pays. Le rôle du ministère consiste entre autres à réguler et accompagner les associations relevant de son département. Nous partons sur des nouvelles bases et au cas par cas, nous allons prendre des textes pour définir l’étendue de l’amnistie », a-t-il déclaré, appelant les uns et les autres à « une bonne organisation de vos activités et que les choses se fassent dans le respect des textes que vous avez vous-même adopté ».
Quant à la question du soutien financier que le ministère est sensé apporter aux associations, soient-elles sportives, le nouveau ministre des Sports ne se veut pas leur pourvoyeur essentiel de fonds. « Les associations sont censées vivre de prime abord de leurs ressources propres mais l’Etat s’est donné comme obligation de les accompagner en les aidant autant que faire se peut », a déclaré Mathias Otounga Ossibadjouo, leur rassurant tout de même l’Etat va continuer à les accompagner.
« Un discours courtois et respectueux des prochains », selon plusieurs présidents de fédérations rencontrés ici et qui augure « des lendemains plutôt meilleurs et une nouvelle page »

Source : Gabonallsport 

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam .